Directives anticipées

Pourquoi rédiger des directives anticipées ?

Lorsqu’une personne en fin de vie n’est plus en mesure d’exprimer ses souhaits, ses directives anticipées permettent au médecin de connaître sa volonté concernant la possibilité de limiter ou d’arrêter les traitements en cours. Leur contenu prévaut sur tout avis. Cependant, le médecin peut les écarter en situation d’urgence ou si elles sont manifestement inappropriées.

Qui peut rédiger des directives anticipées ?

Toute personne majeure peut, si elle le souhaite, rédiger ses directives anticipées.

Comment les rédiger ?

Les directives anticipées se rédigent sur papier libre écrit, daté et signé, ou à partir d’un formulaire mis à votre disposition. Votre identité doit être clairement indiquée (nom, prénom, date et lieu de naissance).
Si vous être dans l’impossibilité physique d’écrire vos directives anticipées, vous pouvez faire appel à deux témoins – dont votre personne de confiance, si vous en avez désigné une – qui attesteront que le document qui sera rédigé par une personne tierce à votre attention exprime bien votre volonté libre et éclairée.

Quelle est leur durée de validité ?

Il n’y a pas de délai de validité, et vous pouvez révoquer ou modifier vos directives anticipées à tout moment par écrit.

En savoir plus :
www.solidarites-sante.gouv.fr

Informations annexes au site