Histoire

L’hôpital de Redon

Si nous faisons référence à quelques érudits locaux, l’histoire remonterait au Moyen-Âge, au cours duquel les moines bénédictins de l’Abbaye Saint-Sauveur fondèrent l’hospice Saint-Pierre de Redon. Son site, auparavant près du port, fut abandonné à la fin du XIXe siècle pour le quartier de Bellevue, lieu actuel du CHI Redon-Carentoir.

Le nouvel hôpital fut inauguré le 18 décembre 1892. Les bâtiments construits à cette époque abritent encore la chapelle et une partie de la maison de retraite. Le bâtiment principal que nous connaissons aujourd’hui a été mis en service en 1974.

Les années 1980 à 2000 ont été marquées par diverses extensions qui ont permis l’implantation ou le relogement de services. Elles ont concerné notamment les urgences et les soins continus, la maternité, la pédiatrie, la psychiatrie, la gériatrie, le foyer occupationnel Camille Claudel et enfin les soins de suite et de rééducation.

En savoir plus :
De l'hospice à l'hôpital

L’hôpital de Carentoir

L’hôpital de Carentoir était à son origine un hospice communal. En 1860, l’Abbé Hoéo de la Vallière lègue à la commune et à la paroisse l’ensemble de sa ferme « Le bois Jumel », afin qu’il soit construit un hospice pour les hommes. Cet hospice sera dirigé par deux religieuses pendant de nombreuses années. En 1963, compte tenu de l’évolution des besoins de la population, un service de médecine, qui comprenait 12 lits à l’époque, fut construit et l’hospice fut ouvert aux femmes.

En 1968, l’hospice devint l’hôpital rural et le premier Directeur est nommé. L’hôpital rural prend un nouvel essor en 1972 avec la création d’un service « Invalides » et l’augmentation de la capacité « Service valides » en 1975.

En 1994, d’importants travaux de restructuration et d’humanisation de l’hôpital ont été réalisés dans le cadre d’un contrat de plan État-Région.

Le CHI Redon-Carentoir en dates

  • 1892 : inauguration de l'hôpital de Redon
  • 1974 : mise en service du bâtiment principal actuel
  • 1990 : construction de la maison de retraite des Mariniers
  • 2010 : direction commune des hôpitaux de Redon et Carentoir
  • 2012 : mise en place de l'équipe mobile de soins palliatifs
  • 2014 : inauguration du scanner Optima CT540
  • 2017 : fusion des hôpitaux de Redon et Carentoir

Informations annexes au site